AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Skull ; God Will Be the One to Judge Me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nashoba
Admin du Losty
A l'abordaaaaage !
Admin du Losty A l'abordaaaaage !
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 21
Date d'inscription : 30/01/2010

Infos cheval
Âge: 2 ans.
Relations:

MessageSujet: Skull ; God Will Be the One to Judge Me   Jeu 31 Mai - 20:22


Nom : Skull.

Surnom : Heartless, le squelette.

Age : 9 mois.

Ile que tu veux intégrer : Ouest ; Solitaire.

Histoire : Skull est né dans les derniers jours du Printemps. Sa mère l’avait longuement porté, probablement trop, et tout son entourage se souciait de la santé de la femelle et du petit à venir. Un soir, la naissance commença, beaucoup trop sanglante au goût des spectateurs présents. La conclusion fut vite prononcée : la mère ne survivrait pas, il fallait au moins sauver le gamin. Quelques juments volontaires pour cette mission abstraite parvinrent à sortir le poulain, et le débarrassèrent de son placenta. La mère mourut quelques minutes plus tard, vidée de ses forces, de maigres sillons sombres demeurant sur ses joues là où ses larmes avaient coulées. Skull se mit debout, pour retomber près de la tête de sa mère, les yeux de la jument recouverts d’un voile laiteux. Personne ne sut expliquer au petit ce qu’il venait de se passer. Etait-il seulement assez âgé pour comprendre ? Les mêmes juments qui lui avaient sauvé la vie vinrent le voir, le réchauffèrent et tentèrent tant bien que mal de l’éloigner du cadavre. Peine perdue. Le poulain fauve restait couché là, le regard rivé sur le corps de sa mère. Il ne pleurait pas, aucune émotion ne semblait traverser son visage. Il regardait simplement la morte, avec une sorte de fascination macabre dansant dans son regard. Ce fut sans doute ce qui effraya certains, dégoûta les autres. Avec des grognements réprobateurs, ils s’éloignèrent de Skull qui ne leur prêta aucune attention. Toute la nuit, il resta là sans ciller, et son jeune esprit en conclut que celle qui lui avait donné la vie ne se relèverait jamais. Un schéma étrange se dessina dans sa tête, et il conclut que puisque sa mère était morte par sa faute, il devait mourir lui aussi. Après tout, pourquoi vivre quand celle qui devait tout vous apprendre ne vit plus ? Il se roula en boule et attendit la mort.

Plusieurs jours passèrent. Skull ne se nourrissait pas, ne buvait pas, n’esquissait pas le moindre mouvement. Les premiers temps, quelques courageux tentèrent de lui redonner courage, ou du moins de le pousser à survivre. Mais ils se heurtaient à un mur d’indifférence, le poulain fauve ne leur accordant pas un regard, les yeux rivés au sol, se concentrant sur sa douleur comme si cela pouvait détruire son esprit plus rapidement. Malheureusement, son décès ne vint pas, il semblait condamné à vivre. Alors, il se leva et mangea. Bien que trop jeune pour apprécier l’herbe, il engouffra de grandes bouchées goulues, ne se souciant que peu du goût que cela procurait à son palais. Personne ne posa de questions quant à son soudain changement de comportement. Ils s’étaient fait une raison : Skull sortait de la normale, mais tant qu’il ne causait de tort à personne, pourquoi lui faire des reproches ? Deux semaines plus tard, le troupeau migra, les températures commençant à se rafraîchir et le cadavre de la mère attirant les prédateurs. Le poulain solitaire suivit sans un mot, sans un regard en arrière. Il traînait à l’arrière du convoi, son corps maigre menaçant de se briser à chaque pas. L’hiver fut rude, et beaucoup de jeunes chevaux perdirent la vie au milieu du blizzard. Beaucoup, mais pas Skull. Un ange ironique semblait planer au-dessus de lui. Le froid aurait pu l’emporter et l’amener aux côtés de sa défunte mère, mais quelque chose se bornait à le maintenir en vie. Il avait froid, il sentait son corps gelé, mais il ne mourrait pas. Il survivait, encore et toujours.

Cette chance, si cela en était, lui valut rapidement de la jalousie de la part des mères qui avaient perdu leur petit, et des autres poulains en général. Comment un être aussi rachitique pouvait-il survivre, alors que des biens plus forts que lui y avaient laissé la vie ? Bien vite, il fut considéré comme une malédiction. Il avait causé la mort de sa mère, et maintenant il survivait au milieu des morts tel un charognard. Lui, qui se moquait de tout, même de sa propre existence. Skull remarqua bien vite ce changement d’attitude. Plusieurs fois, il fut battu sans raison mais ne se plaignit pas. De toute manière, s’il avait élevé la voix, les coups auraient redoublé. Il choisit donc le silence, et laissa faire. Les jours passaient, et les autres en vinrent à refuser sa présence autour du groupe. A la fin de l’hiver, l’étalon dominant le chassa.

Skull ne s’en formalisa pas. Il voyait en cela une chance d’échapper aux maltraitances et aux insultes. Eux, qui l’appelaient le squelette par sa maigreur, ou Heartless, pour son absence d’émotion et de jugement. Ils lui donnèrent même son nom : Skull. Macabre à souhait. Mais, n’en ayant pas d’autre, le poulain accepta sans rechigner. Il passa ses jours en solitaire, se cachant, apprenant par lui-même. Il devint endurant, dur comme l’acier, agile comme un félin, et rompu à tous les sacrifices. Puis, guidé par le destin, il arriva sur Wild Horses.

Caractère : Skull sort de la normal, c’est un fait. Mais, il n’est pas fou. Loin de là. Il est même très intelligent, pour ceux qui daignent lui prêter une oreille. Cependant, son apparence peut en faire fuir plus d’un. De par son passé, il est maigre et couvert de cicatrices. Son poil est terne et rêche, et son visage aussi impassible que du marbre. Seuls, ses yeux brillent d’une certaine fascination pour le monde qui l’entoure. Il a ce genre de regard, dont on dit qu’il voit à travers les âmes et les cœurs. Et, c’est ce que Skull fait. Il aime à écouter les gens parler, sans les interrompre, sans les juger. Il s’inspire de tout ce qu’il entend, et se construit son opinion, sa vision des choses. Il est de bon conseil, mais ne se voit pas comme un clairvoyant. Pour lui, peu de choses ont une réelle importance. Il se satisfait de peu, du moment qu’il pourra voir demain. Il erre, voyage, découvre, cherchant la compagnie comme la solitude. La mort, elle est une vieille amie, et elle lui a promis qu’elle ne viendrait pas tout de suite.

Aime : La solitude/la compagnie ; Le froid/la chaleur ; Le silence/Le bruit ; La nuit/le jour. Vous avez compris ?

Aime pas : L’hypocrisie/la franchise ; L’orgueil/la modestie ; La cruauté/la pitié ; La générosité/l’avarice.

Comment as-tu connu WH ? Je ne sais plus. o_o

Par un membre ? Non.

As-tu bien lu le Règlement ? Certes non. e_e

Donne une preuve : OK

_________________
N A S H O B A

And I will raise among the others.

INCOMING.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mu-nia.tumblr.com
Impacilla Carpisung
Admin Hypnôtique
Méfiez-vous du Mind Power. 8)
Admin HypnôtiqueMéfiez-vous du Mind Power. 8)
avatar

Nombre de messages : 8881
Age : 24
Date d'inscription : 20/05/2007

Infos cheval
Âge: 7 ans & 5 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Skull ; God Will Be the One to Judge Me   Ven 1 Juin - 8:42

Oké, tout est good, bon jeu (:

_________________
I M P A C I L L A ♥ C A R P I S U N G
Can you feel it ? It's all around ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Skull ; God Will Be the One to Judge Me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste d'armée Death Skull et fluff
» Débrief du Throne of Skull 2009
» only god can judge me -> le 27 septembre 2011 à 16h14
» camaël ? just god can judge me.
» Baek Jun Ah - Please don't judge me, and I won't judge you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses  :: » Commencer à jouer « :: » Présentations :: » Présentations acceptées-
Sauter vers: