AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 présentation d'Alexender

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: présentation d'Alexender   Sam 17 Sep - 20:20

Nom : Alexender

Surnom : aucun.

Âge : six années.

Sexe : mâle.

Troupeau que tu veux intégrer solitaires.

Histoire : Nous sommes au XIème siècle, Moyen-Âge, un peu partout dans le Bassin Méditerranéen, les guerres de religions font rage. Les armées se déchaînent, tandis que les populations meurent de faim et de misère. Les églises livrent une lutte acharnée contre les hérétiques, et chaque mortel vit dans la quête de son salut. Tous attendent, et font couler le sang au nom de la lumière céleste.

Bien loin de cette anarchie, dans un petit village isolé d'Angleterre, naquit un magnifique poulain gris. Il était si frêle que tous croyaient qu'il ne serait jamais bon à rien, tant il avait du mal à tenir sur ses jambes. On le baptisa Alexender, pour que ce nom puisse lui porter chance, et l'aider à devenir un fier étalon. Les années passaient, et il demeurait toujours aussi faible. Il coûtait beaucoup aux écuries du seigneur, et ne rapportait rien. Bientôt, il fut qualifiée de « gênant », et on songea à se débarrasser de lui. Après tout, pourquoi garder un élément inutile ? Les bouchers lui trouveraient un rôle à la perfection. Ce triste sort faillit être celui du jeune mâle, si un écuyer au service du seigneur ne s'était prit d'affection pour lui. Le jeune homme, nommé Éric, alla trouver son maître, et le supplia de laisser une chance au poulain gris. Le noble se montra tout d'abord réticent, prétextant que la guerre coûtait cher, et que cette bouche à nourrir était un fardeau pour les caisses de ses terres. Alors, tentant le tout pour le tout, le jeune écuyer proposa de payer tout les frais que créerait Alexender. Son maître éclata de rire, puis finit par accepter, non sans avoir prévenu son subordonné que cet acte de pitié allait lui coûter cher. Éric fit la sourde oreille, et commença l'entraînement de celui qu'il considérait désormais comme son cheval.

S'ensuivit alors plusieurs années de dur labeur, auxquelles Alexender ne se prêtait qu'à contre-coeur. Têtu et rebelle, il n'appréciait pas tellement le fait de supporter un mors et une selle, et encore moins un cavalier sur son dos. Les entraînements visant à le muscler furent un véritable enfer, la bête se montrant particulièrement revêche. Tout le monde se moquait, riant et disant que ce cheval était pire qu'une mule. Cependant, Éric refusa de s'avouer vaincu, et il redoubla de patience et de persuasion. Peu à peu, l'homme et le cheval s'apprivoisèrent, un et un respect mutuel naquit entre eux. Bientôt, Alexender fit totalement confiance à son cavalier, et se prêta volontiers à tout les exercices qu'il lui demandait. Alors, il grandit, et avec le temps, il devint un magnifique étalon gris. Sa musculature s'était développé, et il supportait sans mal le poids d'un homme pendant plusieurs heures, voir plusieurs jours. Éric avait réussi, et fier de lui, son seigneur accepta de prendre le mâle gris comme cheval de bataille. Une nouvelle ère commençait pour Alexender, qui se plia à la rigueur des armées.

Quelques années plus tard, à l'aube de ses six ans, il fut envoyé, avec son maître, en Terre Sainte. Comme beaucoup de chevaliers, ils avaient prêté serment à l'église, jurant d'aller délivrer la ville de Jérusalem, aux mains des païens. La traversée fut rude, le bateau tanguant sur une mer déchaînée, la pluie rendant le sol glissant. L'étalon sentait une peur nouvelle nouer ses entrailles, mais il savait qu'il suivrait son cavalier jusqu'au bout. En Terre Sainte, les batailles se révélèrent meurtrières, hommes et bêtes tombant par milliers. Les cadavres contaminaient les rivières et les oasis, la chaleur rendait l'air suffocant et écœurant. Dans le ciel, les charognards tournaient par milliers, attendant un festin qui ne tardait jamais. Et, au milieu de cette tourmente, Alexender connut la peur, la vraie. Celle qui vous coupe les jambes, qui vous procure des sueurs froides et qui vous retourne l'estomac. Sa belle robe était bien souvent maculée de sang couleur rubis, il galopait avec furie, enjambant les cadavres d'autres montures tombés au combat, leur yeux laiteux le fixant sans le voir. L'air empestait la putréfaction et la peur, tous se demandaient ce qu'ils faisaient là, quel pouvait bien être le dieu qui envoyait ses fils à l'abattoir ? Même son cavalier semblait perdre pied, sa confiance se fragilisant un peu plus chaque jour.

Et, il n'en puits plus. Avec plusieurs compatriotes, ils se révoltèrent, clamant leur rage face à ce massacre gratuit, face à cette tuerie. La rébellion fut vite contrôlée, tous furent condamnés. Laissé dans son écurie, Alexender attendait son maître en vint. Il avait compris, son cavalier ne reviendrait plus jamais, il était seul, loin de chez lui, au milieu d'un véritable enfer. Des jours durant, il tira sur sa longe, hennissant pour qu'on le libère, pour qu'il aille sauver son maître avant qu'il ne soit trop tard. Ce fut Éric, venu récupérer les armes du seigneur, qui trouva l'étalon exténué, la peau cisaillée par la corde. Avec une infinie douceur, il détacha son ami de toujours, et le mena sur une grande place. Des corps calcinés se trouvaient là, vulgairement attachés à des rondins de bois. L'écuyer mena l'étalon devant l'un deux. Au milieu des cendres qui couvraient un corps sans vie, brillait un blason que les flammes n'avaient pas consumé, celui du seigneur. Alexender comprit, vraiment, tout était fini. Le cœur dévasté, il quitta la ville en compagnie d’Éric, l’œil morne. Cependant, au beau milieu de nulle part, l'écuyer le relâcha. Il lui offrit sa liberté, loin de l'horreur des hommes.

Après des jours de course, Alexender découvrit les terres de Wild Horses, hors du temps, le blason du seigneur toujours tatoué au fer sur sa croupe.

Caractère : Il existe un adage qui dit que le temps lave toutes les blessures. Malheureusement, ce ne semble pas être le cas de notre étalon. Il est toujours hanté par les visions des batailles, et parfois, dans des moments de folie pure, le paysage lui apparaît tâché de sang. Il vit dans la solitude, et au plus profond de lui-même, il remue ses remords, ses doutes, et sa tristesse. Il voudrait vider son sac, tout raconter au premier venu. Mais, à chaque fois qu'il débute son discours, l'émotion lui obstrue la gorge, le réduisant au silence. Il repart alors, bouleversé, trainant une fois de plus son détestable fardeau. Parfois, il lui arrive d'essayer de ne plus y penser. Il se lance alors dans de grandes méditations, et regarde le ciel sans comprendre. Y a-t-il vraiment un dieu au plus profond de cette voûte céleste ? Une âme si importante qui mérite que l'on tue, et que l'on meurt pour elle ? Il se dit alors que les humains sont étranges. Il est un être réfléchi, et sage, marqué par les combats et les horreurs. Il ne se battra qu'en extrême nécessité, en dernier recours. Il est très généreux et aide facilement les autres. Le seul problème, il n'est pas très expressif, et a du mal à extérioriser ses sentiments. Il s'est juré de ne plus jamais donner la mort. Mais ça, seul l'avenir en décidera.

Aime : Alexender aime être seul, plongé dans ses pensées. Il regarde flotter les nuages, écoute les bruits de la forêt. Il aime être proche de la nature, et savourer un calme paisible, loin du chaos. Il aime tenir de longues conversations, ou encore philosopher, s'interroger sur le pourquoi du comment. Le calme et la paix, voilà ce qu'il chérit.

Aime pas : En revanche, il fuit les disputes et les éclats de voix. Les combats, ils les évitent comme la peste. Il déteste les traces d'une quelconque divinité, car il juge qu'elles n'apportent que la mort et la désolation. Il n'aime pas trop la chaleur, et préfère de loin un léger vent frais. La foule ? Très peu pour lui, trop de monde, de bruits. N'oublions pas qu'il est discret. Toutefois, il ne supporte pas l'injustice, et n'hésite pas à s'improviser défenseur de la veuve et de l'orphelin.

Comment as-tu connu WH? totalement par hasard sur google. *-*

Par un membre ? nop.

As-tu bien lus le règlement? of course. (:

Donne une preuve : Ok by Abs'
Revenir en haut Aller en bas
Nashoba
Admin du Losty
A l'abordaaaaage !
Admin du Losty A l'abordaaaaage !
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 21
Date d'inscription : 30/01/2010

Infos cheval
Âge: 2 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: présentation d'Alexender   Sam 17 Sep - 20:32

You can play Smile

_________________
N A S H O B A

And I will raise among the others.

INCOMING.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mu-nia.tumblr.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: présentation d'Alexender   Sam 17 Sep - 20:33

Bienvenue parmi nous !!!!! =D

Tout est bon, alors tu peux commencer à jouer dès maintenant.
Si tu as la moindre questions, tu peux t'adresser à l'équipe du forum par le biais de ta messagerie privée !! Wink Bon jeu !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: présentation d'Alexender   

Revenir en haut Aller en bas
 
présentation d'Alexender
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses  :: » Commencer à jouer « :: » Présentations :: » Présentations acceptées-
Sauter vers: