AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { Dark Ryder - Le retour }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: { Dark Ryder - Le retour }   Dim 15 Mai - 19:39

D A R K R Y D E R

Surnom : Il serait prétentieux de nommer familièrement les êtres qui ne vous le seront jamais.

Âge : 8 ans

Sexe : Étalon

Troupeau que tu veux intégrer: Nomade.

Histoire :
    Peu de gens savent qui il est, du moins vraiment et pleinement. Les rumeurs, les histoires ébruitées sont les seuls sources que l'ont ai sur lui, et pourtant, elles ne sont que de vague échos brouillés de ce qu'est sa vraie personne. Le mystère qui régne autour de lui est immense, car il est lui même ce mystère. Impénétrable et imperceptible. Beaucoup l'on décrit auparavant comme un être sombre et dévasté... Oui, c'est ce qu'il était et à longtemps été. Cet étalon, de son vrai nom Dark Ryder, est né il y a 8 ans dans les neiges des monts Inmarïnch lors d'une tempête qui faisait rage. Le froid, la force et la fureur du vent en ces sommets impraticables c'était tout lui. Dès sa naissance il était destiné à ne pas être le plus doux des êtres, il n'était cependant pas sans personnalité et sans histoire. Il était né un 8 décembre, dans une grotte qui était à ce jour encore l'une des seule cavités de cette montagne si grande et si abrupte. C'était là qu'avait vécut sa mère Leetval Earp, elle et son troupeau, dominé par le père de ce jeune étalon, Ivory Lies. Ce troupeau arpentait les sommet, mais c'était loin d'être un troupeau ordinaire. Ces derniers, tous de fervents adeptes de la violence et de la destruction cherchait à dominé les sommet et mettaient fin sur leur passage à toutes concurrence possible. Il était la rage de ce monde, et laissaient derrière eux désespoir et mort. Mais, ce n'était pas ce que voulais Leetval Earp pour son fils, car bien qu'elle faisait partie de ce troupeau depuis des années, elle voulait lui laisser une chance de décider autrement de sa vie, ce qu'elle elle n'avait pu faire ses parents, tous aussi membres du troupeaux, l'ayant obligée à se rallier à leur cause. Cette grotte, c'était le lieu où elle avait cru bon de se réfugier pour mettre au monde l'unique espoir de liberté qu'elle détenait encore en elle. Elle avait souffert pendant de longues heures, le froid lui glaçant les os, et rendant sa tâche encore plus difficile. Mais la fin de ces longues souffrance arriva, il naquit. Et Leetval crût qu'a partir de ce moment n'étant plus handicapée par sa gestation elle pourrais enfin fuir et élever celui qu'elle nomma Dark Ryder, ailleurs, au delà de ces montagnes, là ou ne règne pas la colère et le sang. Elle s'était ainsi prise à rêver un instant de lieux idylliques où elle pourrait changer de vie et sans doute mourir en paix, laissant une descendance sure et sage vivre après elle.
    Mais si cela c'était produit, Dark Ryder ne serait pas celui qu'il est aujourd'hui. Bien loin de là. Sans doute sera - t -il l'un de ces joyeux chevaux vivant allégrement sa vie sans être ronger jusqu'au cœur par la haine et cette folie qui avait été si meurtrière auparavant. Non, en effet les choses ne se passèrent pas comme Leetval Earp les avaient prévues.. Bien au contraire. Elle le sut quand des hennissement de fureur rugir dans la montagne, ébranlant les parois de cette grotte qu'elle croyait si sure. C'était Ivory Lies. Et elle savait avec exactitude ce que celui ci cherchait dans la montagne par cette tempête qui faisait rage: elle. Elle trembla un instant, et poussa son jeune poulain vers le fond de la caverne, elle se coucha a ses cotés, elle frémissait, et pour se rassurer elle léchait avec vigueur ce à quoi elle avait donné naissance, comme pour se donner du courage, mais sans doute aussi pour se convaincre que là où elle était rien ne pouvait arriver. Mais les hennissements retentir encore et encore, la tempête qui se calmait peu à peu laissant à cet étalon haineux le loisir de chercher plus rapidement sa proie. Elle le savait, sa fuite aurait tout de suite été repérée, surtout qu'elle portait son fils ce qu'il ne supporterait pas de lui voir s'échapper. Et pourtant les pas se rapprochait, elle en vint à entendre son souffle rapide et fort dans les alentours de sa cache. Elle se tût ne fit plus aucun mouvement, se terra littéralement dans la grotte espérant que sa robe dorée et perlée de sueur ne la trahirais pas. Ce fût cependant le cas, dans cette noirceur il avait décelé cet éclat, il était apparu son ombre marchant lentement vers son but. Se rapprochant peur à peu, elle pu deviner son sourire. puis sa voix forte et déterminée raisonna: Que croyais tu? M'échapper? Petite inconsciente. Il crachait presque du venins tellement ses mots sifflaient et étaient sec. Il s'approcha d'elle, elle ne pût dire mot, la terreur l'envahissait. Tu n'es qu'une idiote, tu croyais disparaitre et que je ne m'en rendrais pas compte. Pour qui me prend tu? D'un geste vif il pris avec violence son encolure entre ses mâchoire et la propulsa contre une paroi, elle laissa échappé un petit hennissement de douleur, il rit à gorge déployé, mais ce dernier ce stoppa net quand il vit le poulain auquel elle avait donné vit. Oh. Je vois, tu comptais lui laisser une chance de ne pas m'avoir comme dominant, une chance que je ne l'écrase sous mon joug! Il rit à nouveau d'une puissance incroyable. Je ne te croyais pas si désespérée. Mais très bien, il aura sa chance. Une vie contre une autre, prenons la tienne et laissons lui le loisir de choisir entre mourir de faim ou mourir de froid. J'aurais été on ne peut plus respectable en ne tuant pas un être sans défense. Il sourit, les yeux de la jument brillaient de larmes, elle n'avait pas pu hurler de désespoir tant l'attaque contre elle fut si rapide et foudroyante. Il la fracassa littéralement contre une autre paroi de la grotte, elle n'était plus qu'une poupée de chiffon malmenée et rouée de coup pour cette trahison qu'elle venait de scéler.
    Tout ceci se déroula sous les yeux du jeune poulain, tétaniser, ne comprenant pas tout à fait pourquoi sa mère été victime de tant de haine. Et ce n'est que quand il vit l'étalon partir un sourire au lèvre et le regard vainqueur, qu'il se rapprocha de l'être qu'il n'avait même pas eu le temps d'aimer comme un fils pouvait aimer sa mère. Mais la tristesse l'envahit. Il se coucha entre les membres de sa mère encore chaude et humide. Il ne connaissait pas la mort. Il croyait pourtant que celle contre qui il se recroquevillait aller bientôt se réveiller, à nouveau le lécher et chérir. Mais deux jours plus tard, le corps de sa mère était aussi froid et dur que la glace au dehors. Il tenta de téter encore ses mamelles mais elles était si froides... Si inerte. Il ne savait pas ce qui allait se passer s'il sortait, mais il le fit, il était à la fois inconscient et ne comprenait pas pourquoi il était si seul et sa mère si glaciale. Il s'en fût donc, dans le froid seul. Il déambulât ainsi pendant des jours et des nuits sans savoir ou aller, son ventre criait famine et ses jambes ne tenait plus. Il s'effondra, pensant devenir sans doute comme sa mère. Cependant, alors que le froid l'envahissait, il se sentit tirer puis trainer sur une courte distance, ses yeux fatigué ne voyait que flou et ne pouvait discerner ce qui était en train de se passer. Mais quelques minutes plus tard la chaleur l'envahit. On le lécha, et des paroles furent prononcer à son sujet, un cheval puis deux s'accroupir à ses cotés pour le réchauffer et le maintenir en vie. C'était un troupeau vivant sur le flan des montagnes, voyant ce poulain seul erré il l'avait suivit, puis l'avait recueillit et amener à leurs cotés lorsqu'ils l'avaient vu chuter. Une jument qui avait pouliner depuis peu partagea son lait. Dark Ryder était sauvé. La chance que lui avait laissé sa mère il s'y était accroché inconsciemment. La légende commença ainsi. Il grandit, il devint fort et déterminé, il avait compris ce que ces êtres ignobles avaient fait à sa mère et notamment cet étalon qui selon lui ne pouvait être son père. Il vivait, et il il vivait pour la venger. Trois ans plus tard l'occasion ne tarda pas à arriver, ce bel étalon noir musculeux avait bien grandit et dominait avec l'un de ces compagnons le troupeau qui l'avait recueillit, et il était ainsi celui qui devait le défendre contre les attaque d'un troupeau redoutable voulant exterminer les autres troupeaux de la montagne. ce troupeau c'était celui de son père. Commença ainsi une lutte acharnée, l'étalon défendit corps et âme son troupeau, le troupeau adverses fuit plusieurs fois, mais ne laissant jamais de repis inutile à leurs ennemis. Dark Ryder vainquit un a un les membres de l'ancien troupeau de sa mère, avec rage et passion. Mais de son coté, il perdait peu à peu les membres de son troupeau qui périr dans la bataille. Malheureusement le troupeau qui était le sien fut décimé, n'étant pas assez fort pour subir de telle attaques. Dark Ryder ne laissa pas cependant sa mission sans fin, il dût fuir pour mieux contrer les attaques. Et établit une stratégie. il devient une ombre, dans les forêt, dans les bois, dans les grottes. Il était celui qui abattait un a uns les membres du troupeau destructeur. il ne laisserait jamais plus survivre un de ces êtres qui avait tués sa mère et le troupeau qui l'avait accueillit ensuite.
    Cela pris 4 ans. Quartes années d'errance solitaire, de torture psychologique, mais il vainquit, jusqu'à son père un soir d'hiver, il l'avait traqué pendant des jours et l'abattit comme il avait abattu sa mère, sans un mot, il l'avait achevé, lui glissant au dernier instant son secret, et à la vision des yeux révulsé de l'étalon, il sut qu'il avait vengé sa mère. Ceci fût la fin d'une longue quête qui brisa cependant l'étalon. Il n'était plus semblable aux autres. il était cette légende, cette ombre au cœur de glace, son cœur étant restée dans cette grotte cette nuit du 8 décembre. il errait ainsi, là où le temps le menait, à la recherche de terres où il pourrait revivre.

Caractère
    Dark Ryder, au vues de son histoire n'est pas un être comme les autres, il est de ces légendes sans cœur qui ne trouve le moyen de passer à autre chose, de vivre. Cette âme perdue l'hiver de sa naissance, la vengeance ne lui avait pas rendue, il avait perdu bien plus que ca. Cette innocence, cette fragilité des êtres à leur naissance, il ne l'avait pas connu. Aux premières heures de sa vie il avait été plongé dans la fureur et la haine des êtres. Il voyait le monde sous ses plus odieuse couleurs, ne laissant rien y contredire, ayant vu chacun des être qu'il aimait mourir uns à uns le laissant irrémédiablement vivant, vivant parmi ses souvenirs, parmi ses morts. Il était cette ombre, sous les pas de laquelle mouraient une à une les fleurs, dont les animaux fuyait et seul le vent et la tempête osait encore froler. Il n'était pas mort, mais presque, il était cette légende vivante qui ne savait plus pour quoi vivre.


Aime :
    Dark Ryder n'aime pas mille et une choses, il est comment l'ont pourrais dire sans coeur, donc sans émotions certaines. Il pourrait aimer les éléments de force comme les vents, les orages les tempêtes, tout ce qui détruit mais ne tue pas, tout ce qui ébranle le monde. Il chérit aussi ces fleuves déchainés, ces mers folles et furieuse lors de tempête et les montagnes en hiver par grand froid. Étant une ombre il aime aussi ces forêts sombres et ces bois profonds dans lesquels se camouflent mils et un mystère.


Aime pas
    Cet étalon de la nuit, n'aime pas les lueurs trop vives du jours, sa folie et ses joies, ces choses si insensées que sont les futilités de la vie. Il est sombre, perdu et renfermé, rien ne laisse place en plus à quelconques joies, il n'aime donc pas non plus les êtres joyeux, du moins qui se montre follement épris de la vie. Il exècre les insouciants, et les rêveurs e bas étages.


As-tu bien lus le règlement ? Question qui mérite réflexion.
Donne une preuve : Ok by Vicky
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: { Dark Ryder - Le retour }   Lun 16 Mai - 8:44

Re-bienvenue !! =D

Tout est bon, tu peux jouer !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
{ Dark Ryder - Le retour }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messages de soutien
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses  :: » Commencer à jouer « :: » Présentations :: » Présentations acceptées-
Sauter vers: