AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Sam 28 Aoû - 2:21


      NAME : Days of Reckoning
      NICKNAME : Days , Reckon' , Reck'
      AGE : 6 ans .
      GENDER : Mâle, biensûr .
      HERD : Hauméa

      STORY : La première chose que vous devez savoir, c'est que Days est muet. La suite plus bas.
      PERSONALITY : Même si Reckon' est muet, il sait parler. Il parle avec les yeux. C'est la chose qu'il sait faire le mieux. Il est un étalon extrêmement expressif, comparé à beaucoup qui ne montrent jamais ouvertement leurs sentiments. Mais d'un autre côté, il est bien obligé. Si ce n'avait pas été ainsi, il n'aurait eu aucune façon de communiquer. Il se demande parfois quel genre d'étalon serait-il devenu s'il n'avait pas été muet. Car je peux vous dire que cette légère '' déficience '' a de quoi changer toute une personnalité. Mais, cependant, n'évoquez jamais le mot '' déficience '' devant lui. Là, il serait offensé et ça le mettrait en colère. Days est spécial. Beaucoup le disent. Ses émotions et pensées sont presque constamment lisibles dans ses yeux. Au début, il le contrôlait. Mais, étant devenu une habitude, il ne contrôle plus ça. Pour lui et pour beaucoup d'autres, c'est une plaie. Son coeur est ouvert et exposé à tous. Il est très créatif et ouvert d'esprit. L'entraide est une règle d'or chez lui. Il n'hésiterait jamais à voler au secours d'un de ses semblables. Il faut beaucoup pour que son respect envers d'autres chevaux diminue. Qu'ils soient cruels, sadiques et sans pitié, il les respecte tout autant qu'ils sont, car il sait que comme tous les autres, leur existence est marquée de péchés et qu'ils ne demandent qu'à être pardonné. Days sait se contenir et n'explosera jamais de colère en publique, tout comme il n'éclatera jamais en sanglots. D'ailleurs, ce sera rare, car il est extrêmement calme en toute situation. Bien qu'il aie beaucoup de qualités, Days of Reckoning a un gros orgueil. Il s'offense très facilement, et n'accepte pas qu'on souligne ses défauts. C'est à peine s'il acceptait d'en avoir. Comme beaucoup, il ne désire que de faire les choses bien, car il a toujours l'impression de les faire mal. Il essaie d'être parfait, car ce fait d'être muet lui pèse beaucoup sur les épaules. Il est unique, mais aurait préféré être normal. Il a beaucoup de courage, et il a un coeur en or, mais il ne donne pas beaucoup d'affection à ceux qu'il aime car il n'y pense jamais. Il est sympathique et aimable, mais parfois et très souvent, il dit des choses blessantes sans le réaliser. Il ne donne pas beaucoup d'importance à l'amour, considère les juments égales aux étalons, et ne se sentira jamais plus joyeux à la vue d'une jument. En fait, l'idée de les charmer en leur disant des mots doux ou en se câbrant avec fierté devant elles ne lui traverse jamais l'esprit. Pourtant, il est honnête et doux avec elles. Grâce à son amie d'enfance, il a appris à respecter les juments. Il les connait très mal, alors il ne préfère pas trop les côtoyer. Car, voyez-vous, Days n'a pas beaucoup d'expérience dans ce domaine. Il a beaucoup de charme et de charisme, même en étant muet, mais il ne sait pas l'utiliser. En résumé, le jeune rouan est un étalon agréable à côtoyer, quoique maladroit. On l'adore, ou alors on le déteste. Il est cultivé et a un vocabulaire très riche. Il ne parlera jamais de son passé et tente d'effacer tout ce qui a rapport avec.
      LIKES : Sa liberté ( son plus grand trésor ) , la brise fraîche du matin , poser un bon geste , faire des rencontres enrichissantes .
      DISLIKES : Ses défauts , quand on parle de ses défauts , quand on dit '' déficience '' en parlant du fait qu'il est muet , lorsqu'il agit maladroitement .

      HOW'D YA GET HERE ? Je suis Peach Sundress . I love you
      HAVE YOU READ THE RULES ? Oui Chef !
      PROOVE IT : Appaloosa & Palomino


Dernière édition par .* Peach Sundress le Lun 30 Aoû - 23:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Sam 28 Aoû - 2:22



PREMIÈRE PARTIE
le temps de réaliser


      Days est né muet. Un problème majeur qui empêche tout son de sortir de sa gueule. Rire, crier ou murmurer est impossible pour lui. Depuis la naissance. Ainsi, il est habitué. Il y a maintenant 6 ans qu'il ne peut parler. D'ailleurs, jamais dans sa vie il n'a émit un seul son. Mais cela fait-il de lui un handicapé ? Même s'il ne peut rire, sa bouche peut s'étirer en un large sourire. Même s'il ne peut pas crier, son visage peut se crisper de peur. La parole est la seule chose qu'on lui a enlevé, mais il lui reste encore beaucoup. Pourtant, lui a presque tout, alors que les autres ont tout. Pourquoi ? Ce n'était pas juste. Days a toujours déprimé sur son cas. Pourtant, c'est un étalon facile à vivre. Côtoyé d'ailleurs par de bons chevaux. Mais leur volonté n'était pas assez forte.

      À la naissance, sa mère ne lui donna pas tout de suite de nom. C'était la mode, dans le troupeau, semblait-il. Ainsi, en attendant, il était possible de donner un nom concordant parfaitement à la personnalité du poulain. Pourtant, la mère de Reckon' a eu de la difficulté à choisir. Le jeune étalon resta donc sans nom pendant des mois et des mois, voir 1 ans complet. C'était plutôt moche comme situation, lorsque tous les autres poulains t'appellent '' le petit sans nom '' . Sur ce point, Days aurait préféré avoir une mère pas cool, qu'une mère qui lui donna enfin un nom 1 ans plus tard. Bref, restons-en à ce point, là ou le petit poulain n'avait pas encore de temps. C'est là que la première partie est en jeu. Des jours passèrent, puis une semaine, puis deux, et le petit nouveau-né n'avait émit aucun son depuis. On pensait tous qu'il était timide, c'est tout. Personne ne s'inquiétait, même si beaucoup de signes survenaient. Parfois, il ouvrait la bouche en un genre de rictus, prenant un air très concentré, et restait ainsi la bouche ouverte quelques minutes, tentant d'émettre un son. Certains poulains immatures se moquaient de lui, ayant crier ici et là qu'il n'avait toujours pas compris comment hennir. Pourtant, Days était un petit poulain très intelligent et créatif. Mais après quelques semaines, on commençait à se douter. Soit il n'était vraiment pas doué, ou alors il avait un problème. Sa mère était une jument très jeune, peut-être un peu trop jeune pour être mère. La plupart du temps, elle manquait cruellement de professionnalisme. Elle essayait fort, et elle aimait beaucoup son petit protégé, cependant, elle n'était pas prête et ça se lisait sur son visage. Des crises de panique survenaient soudainement, elle craquait un peu trop souvent. Cela arrivait plus au début, lorsque Days était très petit et avait besoin d'attention. Du côté de son père, il était un étalon plutôt distant et neutre. Jamais il n'accordait d'affection à son fils, et ne préférait pas s'impliquer dans son éducation. Alors la mère du jeune poulain muet ne pouvait compter sur lui. Reckon' n'avait pas de frère, ni de soeur. La plupart du temps, il se sentait extrêmement seul. Il reconnaissait les efforts de sa mère pour empêcher cela, mais il y avait tout de même un vide à l'intérieur de lui. Au début, lui égalemment n'avais pas compris sa situation. Il était attristé de ne pas pouvoir se faire une place parmis les petits de son âge, par cause de son retard à émettre un son qui devenait de plus en plus pressant.

      Bref, après environ 4 semaines, les chevaux du troupeau avaient été curieux, mais ils commençaient à être mal à l'aise. Quelques uns avaient déjà compris. Mais la mère du jeune poulain était naïve. Elle fût la plus lente à comprendre. Même à ce point, elle refusa de se l'admettre. Elle refusa de croire que son fils était handicapé. Pour Days of Reckoning, c'était humiliant et blessant que sa mère le constate comme un handicapé. Lui se trouvait normal, mais si aujourd'hui il est si complexé par ça, c'est bien à cause de sa mère. Depuis qu'elle comprit, elle ne le regarda plus du même oeil. Elle ne fit plus autant d'efforts qu'avant pour son affection et son éducation. Elle avait un peu honte de son fils.


Dernière édition par *. Peach Sundress le Sam 28 Aoû - 2:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Sam 28 Aoû - 2:22



DEUXIÈME PARTIE
la suite des choses


      Où en était-on ? Ah oui, la mère de Days of Reckoning était honteuse de son fils.

      Jeune, naïve, elle avait espéré avoir mis au monde un fils beau et intelligent. En fait, c'était bien le cas. Peut-être avait-elle oublié de préciser '' en santé '' . Mais, est-ce que le fait d'être muet signifiait être malade ? Pourtant, Days était en pleine santé. Il sait galoper, et avec grâce, il était et est encore bien saint d'esprit, il avait d'ailleurs un métabolisme puissant et n'attrapait jamais un seul virus ... Alors oui, il était en pleine santé. Alors pourquoi sa mère le considérait-elle comme malade ? Elle semblait fuir son regard comme la peste. Elle savait que Days allait y déceler toute sa honte. Car son fils a un don pour lire les regards.

      Reckon' était tout de même seul. Il n'était pas très sociable en partant, alors quand on lui reprochait de ne pas aller vers les autres, il avait son excuse ; il était muet, comment pourrait-il engendrer la conversation ? Les poulains ne le comprenaient pas. Ils n'avaient pas disons, la sagesse et la maturité pour l'accepter. S'il venait vers eux, ils savaient bien qu'il ne dirait rien. Pourtant, ils le regardaient tous comme s'ils attendaient qu'il parle, qu'il se présente. Pourtant, tout le monde connaissait le petit Days of Reckoning, muet et timide. Comment ne pourrait-il pas être timide alors qu'il n'avait pas de voix ? Il devait se planter devant un autre équidé, soutenant son regard, ne pouvant compter que sur l'autre pour engendrer la conversation et pour tisser une amitié. Pourtant, c'était impossible, car personne ne voulait parler à un autre en sachant qu'il ne répondrait jamais, car pour eux, c'était comme parler à un sourd. Pourtant, Days écoutait tout ce qu'on disait, et avec appréhesion. Il avait une sorte d'obsession pour les voix des autres, et ça se comprenait. Il aimait associer une voix aux visages, décoder les sentiments cachés dans les tons de voix, il s'inventait pleins de jeux lorsqu'il en avait l'occasion. Car il ne fallait pas oublier qu'on lui parlait rarement, si ce n'était que pour le réprimander. Aux yeux de sa mère, le petit poulain ne faisait jamais les choses bien. Elle défoulait chaque jour sa frustration d'avoir mis au monde un poulain '' défaillant '' sur lui. Biensûr, ce n'était pas violent, elle n'élevait pas beaucoup la voix et elle ne posait jamais d'actes violents. Mais c'est ce soupir désespéré à la fin de chaque sermont qui faisait beaucoup de peine à Days. Ce soupir, tel un appel au secours, tel un rêve qui n'avait jamais vu le jour et qui avait été remplacé par un trou noir. Les rêves, lorsqu'ils mourraient, explosaient et laissaient un gros trou noir derrière eux, comme une étoile, songeait parfois le petit Days. Il en voyait chaque jour les conséquences, lorsqu'il était près de sa mère. Elle tentait de l'aimer, et il savait pertinement qu'elle se haïssait un peu plus chaque jour, pour avoir désiré un autre fils, mais elle n'y pouvait rien et continuait d'espérer qu'il retrouve un jour la voix. Elle ne pouvait juste pas l'accepter ainsi.

      Mais il y avait cette pouliche. Depuis que Days l'avait rencontrée, ses jours étaient un peu plus colorés et joyeux. C'était une petite pouliche très créative, très ouverte d'esprit, qui, dès le début, l'avait considéré comme un poulain normal. Comme un loyal ami. Elle parlait et parlait sans cesse, remplissant ainsi le silence que Days, lui, ne pouvait faire disparaître. Il était collé à sa peau jours et nuits, tel un prédateur affamé guettant sa proie. Le silence ne lui laissait jamais de répit. Et, cette pouliche qui allait devenir sa meilleure amie avait tout arrangé. Elle avait la plus belle voix du monde. Une voix douce et mélodieuse, elle finissait toujours sa phrase par une petite note montante, telle une chanson. Elle avait constamment le sourire au visage et sa bonne humeur était contagieuse.


        « Et toi, tu sais à quoi elle ressemblerait ta voix ? » demandait la petite pouliche.


      Days secouait tristement la tête. Oh, comme il aurait aimé entendre sa voix, rien qu'une fois. Ses gens qui utilisaient leur voix comme bon leur semblait ne connaissaient par leur chance. Même que certains l'utilisaient pour insulter et rabaisser les autres. Si le jeune rouan avait eu une voix, jamais il n'aurait insulté personne. Enfin, on ne sait jamais, puisque s'il avait eu une voix, comme tout le monde, il n'aurait peut-être jamais reconnu sa chance d'en avoir une.

      Sa merveilleuse amie parlait de son petit '' problème '' comme si de rien n'était. Normalement, cela aurait offusqué et peiné le petit. Pourtant, c'était elle, et tout ce qu'elle disait était merveilleux. Elle faisait paraître le sujet comme si banal, et en parlait si ouvertement, que Reckon oubliait de se sentir triste. Ils étaient inséparables.


Dernière édition par *. Peach Sundress le Dim 29 Aoû - 1:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Sam 28 Aoû - 2:54



TROISIÈME PARTIE
la fin de sa jeunesse


      La fin. La fin de son enfance, de son histoire. Et de son amitié exceptionnelle avec une petite pouliche qu'il avait attendue si longtemps.

      Non, n'ayez crainte, elle n'est pas morte. Le temps. Le temps, dit-on. Days et cette petite pouliche, qui n'était plus si petite, grandissaient et devenaient des équidés matures et beaux. Plus ils grandissaient, plus leurs rencontres étaient rares. Ils s'éloignaient lentement l'un de l'autre. Lentement, si lentement que personne n'aurait pu s'en rendre compte. Mais Days, lui, s'en était rendu compte. Car il s'était attaché beaucoup, beaucoup, beaucoup à cette jument. Et cette impression qu'il avait, cette impression qu'ils s'éloignaient lentement les uns des autres, ça le rongeait de l'intérieur. Parfois, il était si contrarié qu'il en oubliait de manger... C'était quand même grave. Mais en n'ayant jamais eu de relations très sincères avec d'autres poulains, il apprécia fort bien celle que sa bonne amie lui avait offerte. Et tout cela s'était passé bien trop vite. Leur amitié, pourtant si forte, s'était désintégrée avec le temps. Les grandes personnes changent. Les grandes personnes ne sont plus ce qu'elles était. Et cela faisait beaucoup de mal à Days. Il aurait aimé ne jamais grandir, rester avec sa meilleure amie et que le temps ne les rattrape jamais. La magie de leurs rencontres s'était fannée, telle une rose. Sa bonne amie avait grandi, et s'était éloignée. Elle grandissait, et elle découvrait de nouveaux horizons, de nouvelles relations. Bientôt, elle préféra ceux qui pouvaient parler. Ceux avec qui elle pouvaient échanger des opinions, des histoires, des anecdotes. Ce fût le plus douloureux pour Days. Il la regarda partir ainsi, elle était si proche mais si loin. Il la regardait s'éloigner, et emporter avec elle tous leurs bons moments. Il ne pouvait rien y faire. Il ne pouvait même pas hurler son nom et lui dire à quel point il tenait à elle. Dans le temps, Reckon' n'était pas encore très orgueilleux et donnait de l'affection, beaucoup d'affection, car il n'en avait jamais donné avant. En fait, il donnait beaucoup d'affection à sa meilleure amie. À elle seulement. Juste à elle. Il avait dû paraître pour un obsédé. Elle s'était tannée de lui, toujours à ses sabots. C'est pourquoi elle était partie. Days avait eu mal, pendant très longtemps. Ce silence était soudainement réapparu, plus destructeur que jamais. En grandissant, cela laissa un froid en Days. Il devint orgueilleux, il ne donna plus d'affection à qui que ce soit. De plus, il préféra ne plus trop s'attacher aux gens. Car les perdre lui ferait trop de mal.

      À 5 ans, il quitta son troupeau, sa mère, et ces terres qui signifiaient le malheur et le désarroi. C'est là qu'il avait eu tous ses bons moments avec sa meilleure amie, et repenser à elle était douloureux. Aujourd'hui, il se demande comment il a pu s'attacher si facilement à quelqu'un. L'amitié et l'amour sont traîtres. Des sentiments qui vous aveuglent. Le jeune étalon rouan arriva par hasard sur les terres de Wild Horses, alors qu'il suivait un courant d'eau pour retrouver son chemin. Il espère mener une vie meilleure et rencontrer divers étalons. Les rencontres lui font du bien, elles lui font oublier sa solitude. Il a tout de même gardé beaucoup de qualités qu'il avait étant poulain, même si toute réference à son passé le fait souffrir. Il tente un maximum de vivre au jour le jour.

      Days of Reckoning , qui signifie moments, jours de vérité. Jours de vérité pour tous ces jours où sa différence lui rappelle qui il est vraiment.


Dernière édition par *. Peach Sundress le Dim 29 Aoû - 2:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Sam 28 Aoû - 14:44

Considérant le fait que j'ai eu seulement 5 heures de sommeil cette nuit et que je reviens d'un cours d'équitation crevant , je vais piquer un roupillon, il est 10h44 ici alors je ne finirai pas ma présentation ce matin. Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Lun 30 Aoû - 23:38

Uppp -_____-
Revenir en haut Aller en bas
Nashoba
Admin du Losty
A l'abordaaaaage !
Admin du Losty A l'abordaaaaage !
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2010

Infos cheval
Âge: 2 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Mar 31 Aoû - 7:18

    J'adore l'histoire ! *_* Il me faut un topic ♥

_________________
N A S H O B A

And I will raise among the others.

INCOMING.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mu-nia.tumblr.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   Mar 31 Aoû - 7:44

    Ben oui, on avait pas vu que t'avais finis, il fallait prévenir ^^".
    Tu peux jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAYS OF RECKONING ; moments de vérité .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Perte des points en dextérité après Up
» Moments, citations et dialogues mémorables
» Comment avouer une vérité pareille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses  :: » Commencer à jouer « :: » Présentations :: » Présentations acceptées-
Sauter vers: